Partez à la découverte de ces phénomènes naturels surprenants

Être en contact avec la nature fait un bien fou. Elle offre également de bien meilleurs et enrichissants spectacles que les artifices que nous, les hommes pouvons créer. Découvrir les faits suivants peut alors vous émerveiller.

Les déserts de sel

Les déserts de sel sont les conséquences de l’évaporation de lac, pour laisser des sédiments salés. En période de pluies, ces déserts sont recouverts d’eau. Il y a alors un effet miroir. L’été arrivant, l’eau tarit et on aperçoit ces étendues salées. Salar d’Uyuni se trouvant en Bolivie est le plus grand désert de sel du monde, avec une superficie de près de 10 000 km² de superficie. En Argentine, il y a 3 déserts de sel notamment Las Salinas Grandes, Salar de Antofalla et Salar de Arizaro. Cette dernière a une particularité, le cône d’Arita, une pyramide de sable, créée de manière naturelle s’érigeant en plein milieu de l’étendue de sel. L’Inde avec Rann de Kutch, la Turquie avec le lac Tuz, la Tunisie avec le Chott el-Jerid et les États-Unis avec la plaine Bonneville Salt Flats sont également des déserts qui mériteraient qu’on y passe faire un tour.

Les geysers

Les geysers sont des projections d’eau chaude à une forte pression. Les projections qui sont intermittentes peuvent s’élever d’une dizaine de mètres à plus de 100 mètres. Les plus célèbres geysers se trouvent en Islande. Ce sont le Geysir et le Strokkur. La première qui est d’ailleurs, à l’origine de l’appellation de ce phénomène. On peut également observer le plus grand nombre de geysers aux États-Unis, dans l’État du Wyoming, au parc de Yellowstone, dont notamment le fameux Old Faithful. En Amerique Latine, les geysers à El Tatio, au Chili, n’ont rien à envier aux autres sites. En Asie, la Russie présente également un site de geysers, dans l’État Kronotsky, « la vallée des geysers ». Toutefois, il n’est pas très accessible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.